Diocèse de Lille
Diocèse d'Arras
Diocèse de Cambrai
Pour tout savoir et donner au Denier dans le Nord-Pas-de-Calais
donnez au denier !

Campagne 2016 du Denier de l’Eglise

Pour donner aux prêtres et salariés des diocèses les moyens de vivre et d’agir

Je donne au Denier de manière sécurisée :

Paiement 100% sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Confidentialité de vos données

Confidentialité de vos données

Réduction fiscale de 66%

Réduction fiscale de 66%


Mon don au denier finance :


La rémunération

La rémunération

des prêtres au service de nos diocèses

La prise en charge

La prise en charge

des prêtres retirés

La prise en charge

Le salaire des laïcs

(animateurs en pastorale et salariés administratifs)

Mais de quoi vit l'église ?


Parce que l’église ne reçoit pas de subventions,

elle ne peut compter que sur la participation financière de ceux qui partagent ses valeurs pour annoncer la Bonne Nouvelle, la célébrer, et servir tous les Hommes.

En savoir plus

Une tradition ancienne dans l’église

Il y a plus de 2 000 ans, les membres des premières communautés chrétiennes prenaient spontanément en charge la vie matérielle des apôtres et des disciples qui leur étaient envoyés.

Plus tard, en France, les biens acquis par l’Eglise sont confisqués par la Révolution. Ils deviennent ensuite, par le Concordat signé en 1801 entre Napoléon et l’Eglise, propriétés de l’Etat qui s’engage en contrepartie à assurer « un traitement convenable aux évêques et aux curés ».

Depuis la loi de 1905 dite de « séparation des Eglises et de l’Etat », la rémunération du clergé n’est plus prise en charge par l’Etat.

Pour que la vie matérielle des prêtres soit assurée, l’Eglise sollicite alors la contribution des fidèles, en créant le « Denier du clergé », qui devient ensuite le « Denier du culte » puis le « Denier de l’Eglise ».

Un appel à la générosité des fidèles

Aujourd’hui, la participation volontaire et solidaire des catholiques et de tous ceux qui partagent ses valeurs permet à l’Eglise de vivre et de remplir sa mission dans toutes les paroisses.

Dans les trois diocèses du Nord-Pas-de-Calais, les sommes recueillies par le Denier ont comme vocation première d’assurer la rémunération et la formation de toutes les personnes engagées au service de l’Eglise : les prêtres en activité ou à la retraite, les salariés laïcs en charge d’une mission pastorale ou d’une responsabilité administrative et les séminaristes se préparant à devenir prêtres.

Un devoir pour les catholiques

Les dons collectés chaque année ne parviennent pas à équilibrer le budget des personnes. Ce déséquilibre s’explique simplement : dans notre région, seulement un catholique sur dix participe au Denier.

Beaucoup pensent que l’Eglise bénéficie de subventions de l’Etat ou d’aide du Vatican : autant d’idées reçues qui sont bien loin de la réalité.

Témoignages


Père Yves, prêtre diocésain

Père Yves,

Prêtre diocésain


Ma mission est d’être là, au milieu des gens, de les accompagner dans les grandes étapes de leur vie : baptême, catéchèse, communion, mariage, ordination, enterrement... La journée n’est jamais assez longue ! Je suis bien conscient que c’est grâce au don des catholiques que je reçois un traitement chaque mois : merci à eux pour leur générosité. »

Nicolas, donateur

Nicolas,

Donateur


Pour moi, c’est normal de donner pour le Denier de l’Eglise : nous avons tous besoin de prêtres ! Parmi toutes les sollicitations que je reçois chaque semaine, c’est un devoir prioritaire de contribuer à la vie matérielle de l’Eglise. »

Michel, messager collecteur

Michel,

Messager collecteur


J’ai de nombreuses activités associatives dans ma ville. Je suis profondément croyant, je m’investis aussi beaucoup dans ma paroisse : j’ai conscience que l’Eglise a besoin de ressources pour exister et diffuser sa Parole. Je conseille à ceux qui voudraient s’engager d’oser s’investir, de s’impliquer pour permettre à l’Eglise de vivre et de s’adapter au monde qui change. »

Séverine, salariée

Séverine,

Salariée


J’anime depuis trois ans plusieurs groupes de catéchisme sur ma paroisse. Pour pallier le manque de vocations, nous sommes de plus en plus nombreux à travailler aux côtés des prêtres pour transmettre la foi, organiser des célébrations et des temps de prière, coordonner des équipes de bénévoles, assurer des responsabilités économiques ou administratives… »

Je donne combien ?


Chacun participe selon ses moyens.

A titre indicatif, l’Eglise recommande de donner une à deux journées de travail chaque année.

Déduction fiscale avantageuse.

(66% au titre de l’impôt sur le revenu)

Si vous donnez Cela vous coûtera réellement Vous déduirez de votre impôt
120 €
(soit 10 € par mois)
40,80 € 79,20 €
240 €
(soit 20 € par mois)
81,60 € 158,40 €
360 €
(soit 30 € par mois)
122,40 € 237,60 €

Mon don me revient à 34,00 €

5 bonnes raisons de donner


1

Pour soutenir la présence de l’église dans le Nord-Pas-de-Calais.

2

Pour assurer une rémunération juste aux prêtres et aux laïcs au service de sa mission.

3

Parce que l’église ne reçoit aucune subvention, ni de l’état ni du Vatican.

4

Parce que l’église est présente pour chacun dans les moments heureux ou difficiles de la vie.

5

Parce que l'église a besoin de tous les catholiques pour vivre et agir !